Carnet de voyage à Pingyao 平遥

Publié le 20 Mars 2013

Pendant 2 jours finis le métro bondé et le bruit constant de la circulation. On avait l'impression d'être à une autre époque en se baladant dans les petites rues magnifiques de la vieille ville de Pingyao (province de Shanxi).

Lundi matin, nous avons pris l'avion direction Taiyuan (la capitale de la province de Shanxi), puis un taxi pour parcourrir les 715 km qui séparent Pingyao de Pékin. (50 min d'avion, 1 heure de voiture). Les premières traces de la formation de la ville remontent à 2700 ans. La vieille ville est entourée d'un rempart long de 6 km, construit à la fin du XIVe siècle.

Carnet de voyage à Pingyao 平遥
Carnet de voyage à Pingyao 平遥Carnet de voyage à Pingyao 平遥Carnet de voyage à Pingyao 平遥
Carnet de voyage à Pingyao 平遥Carnet de voyage à Pingyao 平遥Carnet de voyage à Pingyao 平遥
Carnet de voyage à Pingyao 平遥Carnet de voyage à Pingyao 平遥
Carnet de voyage à Pingyao 平遥Carnet de voyage à Pingyao 平遥

Au XIXe et Xxe siècles, elle fut le plus grand centre bancaire de toute la Chine. En plus des banques, de nombreuses compagnies d'escorte armée, chargées de la protection des convoies en direction de Pékin notament, étaient basées ici.

une compagnie d'escorte armée : les gardes pratiquaient le kung fu. Sur les photos : leurs armes, le centre d'entrainement, le bureau du comptable et l'autel boudhiste pour déposer des offrandes avant le départ.une compagnie d'escorte armée : les gardes pratiquaient le kung fu. Sur les photos : leurs armes, le centre d'entrainement, le bureau du comptable et l'autel boudhiste pour déposer des offrandes avant le départ.une compagnie d'escorte armée : les gardes pratiquaient le kung fu. Sur les photos : leurs armes, le centre d'entrainement, le bureau du comptable et l'autel boudhiste pour déposer des offrandes avant le départ.
une compagnie d'escorte armée : les gardes pratiquaient le kung fu. Sur les photos : leurs armes, le centre d'entrainement, le bureau du comptable et l'autel boudhiste pour déposer des offrandes avant le départ.une compagnie d'escorte armée : les gardes pratiquaient le kung fu. Sur les photos : leurs armes, le centre d'entrainement, le bureau du comptable et l'autel boudhiste pour déposer des offrandes avant le départ.
une compagnie d'escorte armée : les gardes pratiquaient le kung fu. Sur les photos : leurs armes, le centre d'entrainement, le bureau du comptable et l'autel boudhiste pour déposer des offrandes avant le départ.une compagnie d'escorte armée : les gardes pratiquaient le kung fu. Sur les photos : leurs armes, le centre d'entrainement, le bureau du comptable et l'autel boudhiste pour déposer des offrandes avant le départ.

une compagnie d'escorte armée : les gardes pratiquaient le kung fu. Sur les photos : leurs armes, le centre d'entrainement, le bureau du comptable et l'autel boudhiste pour déposer des offrandes avant le départ.

La cour d'une banque et le restaurant dans lequel nous avons mangé le midiLa cour d'une banque et le restaurant dans lequel nous avons mangé le midi

La cour d'une banque et le restaurant dans lequel nous avons mangé le midi

L'ancien palais de justiceL'ancien palais de justice
L'ancien palais de justice
L'ancien palais de justiceL'ancien palais de justice

L'ancien palais de justice

Pékin est une ville tellement tournée vers le futur qu'on en oublie presque le passé flamboyant de la Chine : la Cité Interdite, tous les différents palaces et temples ne sont pas des endroits de passage. Ici, impossible d'oublier les traditions.

Le soir, nous avons assisté à un spectacle retraçant l'histoire de la ville. La présentation se déroulait dans un hangar immense avec des décors grandioses dans lesquels les spectateurs étaient invités à déambuler.

Carnet de voyage à Pingyao 平遥Carnet de voyage à Pingyao 平遥Carnet de voyage à Pingyao 平遥
Carnet de voyage à Pingyao 平遥
Carnet de voyage à Pingyao 平遥

Rédigé par Marion Loquais

Publié dans #patrimoine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article